logo

108ème Salon des Artistes Orléanais

Société des Artistes Orléanais
peinture – sculpture – arts appliqués

ASSOCIATION LOI DE 1901 – CREEE EN 1924
Siège : 24, rue Vandebergue de Villiers – 45100 Orléans

108e Salon des Artistes Orléanais. Exposition à la
COLLÉGIALE SAINT-PIERRE-LE-PUELLIER
O R L É A N S
__________________________

PEINTURES-SCULPTURES GRAVURES – CÉRAMIQUES

du 05 au 13 décembre 2015

________________________________
I N V I T É S D’ H O N N E U R
Alain CHALLIER
Peintre – sculpteur
Charlotte MASSIP
Graveur
_________________________________

115 exposants issus de la Région Centre
300 œuvres présentées

En partenariat avec de nombreux acteurs institutionnels, industriels et associatifs de la vie culturelle orléanaise.

CA_AO2015_HD2.DV-1

I N V I T É     D’ H O N N E U R

Alain CHALLIER
Peintre et SculpteurAO_catalogue075
1940
Vit et travaille : 48 rue Louise Michel – 92300 Levallois

NEWSART TODAY TV – LA CHAINE DE L’ART COMTEMPORAIN
http://newsarttoday.tv/expo/alain-challier-atelier/
Alain Challier – Visite de l’atelier de l’artiste plasticien  Alain Challier à Levallois .
Alain Challier est récompensé par  Newsarttoday tv du prix du Salon Réalités Nouvelles – 2014

Pour le salon, Alain CHALLIER présentera une 10 de sculptures et quelques toiles.d


 

Charlotte MASSIP
Graveur
1971
17, rue Mordillat – 92260 Fontenay aux RosesDSC01214
charlotte.massip@orange.fr – http://charlotte.massip.free.fr
charlottemassip.blogspot.com
Exposition à Saint-Briac-sur-Mer – 23 Juillet 2012 – Ouest France

Née en décembre 1971 de parents complémentaires aux cœurs délicieux.
Enfance dans des espaces particuliers et accrochée dans la nacelle d’un aéronef. Découvertes et Rencontres en milieu Livresque, dans les rues Parisiennes et lors d’escapades avec sac à dos.
Liberté d’expressions des SurréAlistes (A. Breton, G. BataiLLe, G .de Chirico, M. Ernst…) L’éléGance des cubistes (G. Braque), un personnage « accompagnant » un autre, une écriture « pointant » une autre… des vies pleines et sensibles offertes.
Traces et aquarelles mes Croq’cafés et Carnets de voyage. Des portes d’école s’ouvrirent, celles de l’Ecole Estienne, celles des Arts Décoratifs de Strasbourg. 
Elle ramasse, déchire, colle mes trompe-Oeil, une sorte d’écriture automatique pour s’émerveiller.
A 21 ans, elle s’embarque sur un gréement âgé de 180 années pour un autre équilibre : Cartes postales.

Retour à Paris dans un atelier la porte ouverte, elle plonge des années durant dans l’incision, la morsure et commence ses anatomies : les disséqués.
La trentaine finissant, deux petits garçons lui donnent la main.
Emerveillement de jouer à nouveau et devoirs matériels, naïveté s’estompant pour l’autre lucidité « du grandir vrai ».
« Il faudrait avoir deux vies : une pour apprendre, l’autre pour faire » lui soufflait sa grande amie Nicole L (qui manque définitivement à ses jours).
Construction « d’une maison –port » dans le Gers, sans mer à ses pieds mais sait-on jamais !
Mais pour sûr, l’Espérance en l’imaginaire, la beauté, la Liberté qui prend cOrps : s’aimantant, s’entremêlant et s’alimentant avec vous.
« Il faut porter du chaos en soi pour accoucher d’une étoile qui danse. » Résonances du Zarathoustra de Nietzsche qui me rassurent.
Tant de pages qui m’ont éveillées, recentrées : M. Duras, F. Dostoïevski, G. Steinbeck, M. Boulgakov, A. Laude, F. Pessoa, H. Bellmer, H. Crews, et toutes celles qui m’attendent, partout, car « Tout est dans tout ».

le-livre-en-moiSes disséqués, comme elle les appelle, sont des travaux remarquables de précision. Elle fut peut-être chirurgien, dans une vie antérieure, tant elle affectionne de sculpter des squelettes. D’autres sujets l’inspirent également. Ce qui fait que le visiteur est tout de suite pris par une diversité surprenante. Et, si vous ne voyez pas l’artiste, dans son atelier, prêtez l’oreille, car Charlotte est souvent au piano, son autre violon d’Ingres.

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *