logo

Lydie DELAIGUE

ok-Chuchotis
Rrésolument figurative, Lydie Delaigue ne travaille jamais d’après photographies. Elle prend des croquis sur le vif : paysages, scènes de marché, de rues, de terrasses de cafés, plages…où les personnages, croqués à leur insu, sont la plupart du temps bien évidemment de dos et saisis en mouvement. Elle recompose en atelier, sur papier, en « mélangeant » plusieurs croquis, les scènes qu’elle peint ensuite et toujours dans son atelier, cherchant à recréer l’atmosphère, l’ambiance, l’émotion qui ont accompagné le premier jet sur le vif. Elle procède de même pour les paysages. Les scènes de nus sont également recomposées à partir de différents croquis réunis puis peints selon la même méthode que les personnages. C’était ainsi que procédait, entre autres, Pierre Bonnard : croquis sur le vif puis tout en atelier.

ok-Couple-dans-un-jardin-public
Sensible, comme tout un chacun aux problèmes de notre monde actuel, elle leur tourne résolument le dos dans sa peinture estimant que l’art ne doit ni nous renvoyer sans cesse aux drames et tourments qui sont notre quotidien ni être porteur de charges négatives (agressivité, violence, dégoût…). Elle pense au contraire que l’art se doit d’être un exutoire et de nous conduire vers le haut en nous apportant ce qui nous fait défaut : rêve, harmonie, sérénité, beauté, équilibre… et c’est ce que très modestement elle se propose de mettre dans sa peinture. Chaque toile est une grande aventure. Chaque toile est un monde intime dans lequel, comme par magie, se rencontrent quelquefois peintre et spectateur.

okTrois-nus-sur-un-jet-de-lit
Elle participe à de nombreux salons et expositions dans toute la France, depuis 1991, et participe à des salons à l’étranger (Allemagne, Corée, Chine, Japon…). Elle y a reçu de nombreuses distinctions.

okDouceur---40F---acrylique



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *